Le réveil des Sept Dormants Enregistrer au format PDF

Mardi 21 août 2018 — Dernier ajout mercredi 22 août 2018
0 vote

Couverture du livre « Le réveil des sept dormants » -  voir en grand cette imageLe réveil des Sept Dormants.
Un pèlerinage islamo-chrétien en Bretagne
Manoël Penicaud
Le Cerf, janvier 2015.

Texte de présentation

Ce pèlerinage est l’une des premières œuvres de dialogue islamo-chrétien en France. Dès 1954, l’islamologue Louis Massignon greffait, pour « une paix sereine en Algérie », cette rencontre sur une fête patronale bretonne (pardon) dédiée aux Sept Dormants d’Éphèse, aussi connus en islam sous le nom de Ahl al-Kahf (Gens de la Caverne).

Puis, l’ethnographie contemporaine révèle une autre facette du phénomène des lieux saints partagés par des fidèles de religion différente. Bien que pensé pour le dialogue, ce pèlerinage n’est pas exempt d’ambiguïtés, notamment envers l’islam qui, malgré l’ouverture et l’altruisme affichés, demeure « une religion invitée dans un pèlerinage inventé ». C’est aussi un espace hétérogène où se croisent Bretons, militants du dialogue, massignoniens, agnostiques, touristes, néo-Celtes et autres New Agers. Après avoir été « déverrouillé » par Massignon, le sanctuaire est devenu l’épicentre d’un pèlerinage inclusif.

Soixante ans après la fondation de ce pèlerinage inattendu, cet ouvrage donne un éclairage saisissant sur les relations islamochrétiennes en France et sur la problématique générale du vivre ensemble aux XXe et XXIe siècles.

Manoël Pénicaud est anthropologue, spécialiste des pèlerinages et des relations interreligieuses. Il est chercheur associé au Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM) et à l’Institut d’ethnologie méditerranéenne européenne et comparative (CNRS, Aix-Marseille université, IDEMEC UMR 7307).

Voir en ligne : Texte d’origine sur le site des Amis de Louis Massignon