Contributions catholiques

Dans un contexte de tensions dues aux fondamentalismes, les relations entre catholiques et musulmans apparaissent à la fois comme une nécessité et une source de préoccupation. La rédaction de KTO a voulu découvrir comment, sur le terrain et concrètement, les croyants entrent en dialogue. Direction Marseille, un diocèse ayant une longue tradition dans ce domaine, pour découvrir quelles sont les initiatives et les manières de se rencontrer : journée des familles, formation théologique, éducation des jeunes, vie fraternelle dans les cités, souci de la vie spirituelle… Si les difficultés ne manquent pas, la joie et les fruits de ces initiatives sont bien là. Cela rappelle que l´amitié est toujours possible, et que la qualité du dialogue dépend de son propre enracinement spirituel.

Le musulman – en arabe « celui qui se soumet » - désigne celui qui adhère à la foi de l’islam (soumission à Dieu) et en adopte les pratiques qui sont au nombre de cinq : la confession de foi, la prière, la dîme, le respect du ramadan et le pèlerinage à la Mecque. Par extension on a fait de musulman un adjectif.
Redirection sur le dossier de Croire.com

Intervention du cardinal français Jean-Louis Tauran, Président du conseil pontifical pour le dialogue interreligieux?, lors d’une conférence sur le dialogue islamo-chrétien, après le premier séminaire du forum catholique-musulman, qui s’est tenu au Vatican (4-6 novembre 2008).

Une vidéo de la WebTV du du diocèse de Clermont.