Autour de la légende

Les gens de la caverne sont un groupe de personnages du Coran. Ils sont décrits comme étant originaires d’une ville de Syrie dont le roi et tous les habitants étaient idolâtres, eux seuls faisant exception. Le roi, Diaclitianus, gouverneur de Philadelphie (actuelle capitale de la Jordanie) était un homme cruel et dévoré par l’ambition. Des jeunes gens qui étaient ses ministres ne pouvaient plus supporter ni sa cruauté ni son despotisme.

Voici l’histoire des 7 Dormants, vue de chez nous.
En 249, Dèce était un des plus cruels empereurs romains. Il a envoyé « ad patres » une série impressionnante de gens.
Durant ses voyages, il s’arrêta quelques jours à Ephèse afin d’y faire le ménage.
Il y avait 7 chrétiens - que Grégoire de Tours appelle les frères germains - Maximin, Malchus, Martinien, Denis, Jean, Sérapion et Constantin qui était le plus jeune. Ils faisaient partie de la milice romaine (…)

Les sept dormants d’Ephèse (ahl al kahf) sont les fameux personnages mentionnés à travers la sourate 18 « La Caverne » (qui porte sûrement ce nom du fait que ces sept personnages dormaient dans une grotte ou caverne, le mot arabe désignant ce lieu est Kahf et dont la Bible donne aussi le récit).

Voir aussi Gwerz ar Seizh Sant en Parous Plouared

Presses Universitaires de Bordeaux
GARONA cahier n°18
du Centre d’Etudes des Cultures d’Aquitaine et d’Europe du Sud (CECAES)

La sensibilité catholique en Bretagne tient la figure du saint à une place importante, en tant qu’intercesseur entre le croyant et Dieu. Ces saints peuvent être autochtones – Saint Yves de Tréguier –, ou bien venus d’ailleurs – Sainte Anne, la mère de la Vierge par exemple. Leur culte témoigne d’une (...)