Le prêtre, le pasteur, l’imam ouvrent le dialogue Enregistrer au format PDF

Ouest-France 15 mars 2019
Jeudi 21 mars 2019 — Dernier ajout vendredi 24 mai 2019
0 vote

Ensemble ils ont créé le collectif ESPOIRS. Non pas en raison d’un dialogue de sourds entre chrétiens et musulmans à Lannion mais dans le but d’une meilleure connaissance mutuelle.

Ouest-France_190318

Voir en ligne : L’article sur le site d’Ouest-France (si vous êtes abonné).

Vos témoignages

  • Philippe Giron 21 mars 2019 14:13

    La journaliste a fait une erreur, Pierre n’est pas du tout pasteur, mais ce n’est pas grave (il reste quand même protestant ;-) ).